Résumé

Un régime médical est surprotégé de toute part, même au détriment des pourvoyeurs de fonds. Un autre est décrié, frappé d’ostracisme et contraint à la clandestinité. Apparier médecine exogène et médecine endogène constitue l’ossature de cet ouvrage collectif. Par une méthodologie pluridisciplinaire et contextualisée, des perspectives locales sont revues à la loupe pour exposer la mise en quarantaine d’une thérapie du « dedans » au profit d’une thérapie du « dehors ». La plupart des agents de la santé militent pour le régime des soins de l'Autre et « complotent » contre l'offre de soins de la « tradithérapie ». Décoloniser les soins de santé, s’atteler à ressusciter « notre » médecine, argumenter pour sa (re)mise en marche, ce fil d’Ariane sous-tend le plaidoyer en faveur de la médecine locale camerounaise. Dans ce pays, Afrique en miniature, comme dans le reste du continent, environ 80% de patients sollicitent prioritairement les thérapies locales avant toute autre référent médical. Les statistiques de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) le démontrent sous le regard passif des intervenants du système de santé. Bien que méconnu, ignoré, bradé, boycotté, biopiraté, le patrimoine médicinal local, matière première essentielle aux thérapeutes locaux, soutient les élans de pluralisme et de butinage thérapeutique qu’il entretient. Cette œuvre commune questionne ainsi autant l’efficacité du régime de santé « officiel » confiné dans les cadres hospitaliers devenus à quelques égards inhospitaliers, que la « tradithérapie », sommée de relever le défi du saut qualitatif.

Les auteurs

Paul BATIBONAK est Diplomate, Ministre plénipotentiaire de classe exceptionnelle et passionné de recherches. Il anime le Centre de Recherches, d'Études Diplomatiques, Internationales et Stratégiques (CRÉDIS) dont il est le fondateur. Responsable de la division des affaires économiques, commerciales et de développement au sein de la Mission Permanente du Cameroun à Genève, il est également le Négociateur principal de son pays à l'OMC. Ses axes de recherches portent sur la guérison divine médiatique ; la transnationalisation des services médicaux et de la mondialisation ; les plantes médicinales et le droit international ; les politiques publiques et les libertés religieuses ; les politiques industrielles et commerciales du numérique ; l'industrialisation et le développement économique en Afrique.

Associate professor et Directrice de l'École Doctorale à l'Institut Universitaire du Développement International (IUDI), Sariette BATIBONAK est anthropologue et méthodologue. Sur les terrains africains et européens, ses recherches tournent autour des pentecôtismes médiatiques, de la modernité religieuse, de la guérison divine, de la santé spirituelle, de la sociologie des guérisons, des thérapeutes africains marginalisés, de l'entrepreneuriat médiatique, de l'e-novation des acteurs sociaux. Elle vient de commettre un ouvrage intitulé : Discours anti-sorcellerie dans les pentecôtismes camerounais.

Détails du livre

Titre : "Nouveaux" Thérapeutes au Cameroun
Auteurs : Sariette et Paul BATIBONAK
Editeur : Editions Cheikh Anta Diop
Collection : Collection Santé et Développement Humain
ISBN-13 : 978-9956-657-25-5
ISBN-10 : 978-2-657-25-5
EAN : 9789956657255
Langue : Français
Nombre de pages : 328
Dimension : 25,5 X 18 cm
Date de publication : 05 Décembre 2017
Prix : Afrique : 16 400 F.cfa / 25 € - Hors Afrique : 22 960 F.cfa / 35 €
Commander l’ouvrage

Livres similaires


Contactez nous

Newsletter

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités
© 2018 Edi-Cad. All Rights Reserved

Chercher un livre