Résumé

Les urgences d’administration territoriale et les défis sécuritaires associés ont conduit à la création d’une Chefferie des Yaoundé pour les allogènes nationaux et d’une Chefferie des Etrangers par l’administration coloniale à Douala le 1er juin 1923. La première est transformée en Chefferie Supérieure des Beti une décennie plus tard suite aux Arrêtés du 4 février 1933 fixant les statuts des Chefs africains et du 16 avril 1935 portant modification dans l’organisation territoriale du Cameroun. Elle existe donc de fait depuis 97 ans et a connu une profonde révolution dès 1955 avec l’élévation de Sa Majesté BELIBY NDZANA Joseph comme Chef Supérieur. En effet, le nouveau leader charismatique a été à la hauteur des défis sécuritaires pendant la guerre de l’indépendance et les villes mortes des années 1990 grâce à son très puissant comité d’auto-défense. La création d’un système traditionnel de veille sanitaire, de puissantes associations traditionnelles, d’un tribunal coutumier, du tout premier foyer culturel de la ville avant l’indépendance (le Foyer Culturel Beti au quartier Mbam-Ewondo), de nouveaux quartiers Beti…, sont autant de réalisations faisant de lui, le Grand Architecte de la « Fierté Beti » à Douala. Cet artisan téméraire de la paix et du vivre-ensemble qui régna pendant 49 ans (1955 à 2001) a été Président de l’Association des Chefs Traditionnels du Wouri pendant une décennie. Il a ainsi été un bâtisseur légendaire digne de la très haute confiance du conseil des notables Beti qui l’a intronisé le 27 novembre 1955, et celle de l’administration coloniale qui a institutionnalisé cette élévation à travers la Décision N° 8604 du 14 décembre 1955 portant homologation de la désignation faite selon les règles coutumières par les notables de race beti à Douala de Monsieur BELIBY Joseph en qualité de Chef Supérieur des originaires de race Beti à Douala, subdivision de Douala.

L'auteur

Dominique MEVA'A ABOMO est Maitre de Conférences en Géographie, titulaire d’une HDR en Géographie (Univ. de Douala), d’un Dr/Ph.D en Géographie (Univ. de Douala), d’un Ph.D en Sciences Politiques (Madison International Institute-USA) et d’un MBA (Univ. de Douala). Prix International Imothep, il est Fondateur et Coordonnateur de la Société Savante Cheikh Anta Diop (SS-CAD). Membre de plusieurs groupes de recherche, laboratoires et sociétés savantes, il est auteur et co-auteur de plusieurs ouvrages, articles et communications scientifiques.

Jacqueline NKOYOK (HDR) est Professeure Titulaire en Sociologie à l’Université de Douala. Elle est analyste des politiques de développement avec une grande expérience dans l’administration publique camerounaise et dans les organisations internationales. Elle est Présidente fondatrice de l’Association Inter-Universitaire pour la Recherche et la Coopération, puis secrétaire exécutif de CONGAC. Membre de plusieurs Laboratoires, groupes de recherche et Sociétés Savantes, elle est auteure et co-auteure de cinq ouvrages, de plusieurs articles et communications scientifiques

Détails du livre

Titre :

Le Bâtisseur Légendaire « Sa Majesté BELIBY NDZANA Joseph »
Chef Supérieur des Betis à Douala (1955-2001)

Auteur : Dominique MEVA'A ABOMO, Jacqueline NKOYOK
Editeur : Editions Cheikh Anta Diop
Collection : Collection Historiographie du Monde Contemporain
ISBN : 978-9956-657-96-4
Nombre de pages : 280
Dimensions : 16 x 24 cm
Date de publication : 17 décembre 2020
Prix : Afrique : 13 120 F.CFA / 20 € - Hors Afrique : 19 680 F.CFA / 30 €
Commander l’ouvrage

Livres similaires


Contactez nous

Newsletter

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités
© 2019 Edi-Cad. All Rights Reserved

Chercher un livre