Résumé

Malgré quelques rares travaux de qualité sur le Secrétaire au Département d’État américain, la thèse de Francis Fukuyama reste assez largement méconnue des universitaires. Les lecteurs sont surtout sensibles au titre de son œuvre La fin de l’Histoire et le dernier homme. Et pourtant, les révoltes populaires tunisienne, égyptienne et libyenne quasi synchronisées dans les pays arabo-africains (ce qu’on a appelé le printemps arabe, inauguré en 2011 avec la brisure des chaînes des dictatures) permettent aujourd’hui de convoquer F. Fukuyama dont la profondeur de la thèse interroge la postérité ; une postérité aveugle à la vérité de l’œuvre, en proie à un délire continu, dans la difficulté à saisir la réalité qui lui a été dévoilée. Dès lors, cet ouvrage s’attache à préciser les différents sens du mot « histoire », mais pour insister aussitôt sur le contenu conceptuel, la singularité théorique et la pertinence qu’il revêt chez F. Fukuyama : processus simple et cohérent d’évolution qui prend en compte l’expérience de tous les peuples en même temps. En résulte l’avènement de la démocratie libérale comme point final de l’évolution idéologique de l’humanité et forme finale de tout gouvernement humain. C’est pourquoi, aux antipodes de la réception de F. Fukuyama par S. P. Huntington, Alexandre Del Valleet bien d’autres commentateurs, il nous faudrait plutôt le comprendre à partir d’une « Histoire » qui s’entend dans l’archéologie historique des principes politiques, c’est-à-dire dans la nécessité de mettre en lumière les rapports réels entre l’Histoire et la théorie, dans une orientation universalisable et universelle ; de façon à pouvoir subvertir le sens conventionnel d’évènements qui arrivent.

L'auteur

Pamphile BIYOGHÉ est Maître de Conférences des Universités, Cote A (CAMES) et instructeur de dossiers - Concours du CAMES. En service à l’École Normale Supérieure de Libreville (Gabon), il a pour domaines de recherche et de compétence : éthique, philosophie morale et politique, philosophie de l’histoire, philosophie de la guerre, théorie politique, histoire des idées politiques, communication politique. Il est coordonnateur principal de Sophos, la revue internationale de Lettres, Arts, Sciences Humaines et Sociales, publiée par le Département de Philosophie de l’ENS de Libreville. Il est auteur et co-auteur de plusieurs publications scientifiques, et est membre de plusieurs Laboratoires, groupes de recherche, et sociétés savantes.

Détails du livre

Titre : Francis Fukuyama : Solitude, Singularité et Pertinence. Au-delà de la trahison par la postérité
Auteur : Pamphile BIYOGHÉ
Editeur : Editions Cheikh Anta Diop
Collection : Caytou 1923 , N°2
ISBN-13 : 978-9956-657-10-7
Langue : Français
Nombre de pages : 144
Dimension : 15 X 22 cm
Date de publication : 19 mai 2017
Prix : Afrique : 10 000 F.cfa / 15,25 € - Hors Afrique : 16 400 F.cfa / 25 €
Commander l’ouvrage

Livres similaires


Contactez nous

Newsletter

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités
© 2019 Edi-Cad. All Rights Reserved

Chercher un livre