Résumé

La libéralisation du champ de la communication sociale intervenue en Décembre 1990 a occasionné un véritable boom dans le paysage de la presse nationale. Ce paysage qui, sous le régime monolithique et dictatorial de la première république, fut longtemps contrôlé par la seule presse gouvernementale, va cette fois, s’enrichir d’une multitude d’organes et d’acteurs aux profils divers. Dans le champ médiatique qui se forme à la faveur du libéralisme, une nouvelle race d’acteurs va émerger. Usant du verbe et des écrits dans et en dehors des organes de presse, ces « journalistes » d’un autre genre procèdent de l’espionnage, l’arnaque, la manipulation, en harcelant (financièrement) les personnalités de la république, dont les membres de l’élite dirigeante : c’est la naissance du « journalisme du Hilton ». La pratique qui prend corps dans la ville de Yaoundé, devient par extension, tout un état d’esprit « alimentaire » dans la presse nationale. Le « Hiltonisme » s’affiche dès lors comme une pratique journalistique qui a sa propre rationalité, car elle sert aussi bien les intérêts des « Hiltoniens » en quête du « gombo », que ceux d’une certaine élite dirigeante qui fait appel à cette presse à gages, soit pour se blanchir de ses frasques, soit pour diffamer ses adversaires dans le champ socio politique et économique. La survivance du « journalisme du Hilton » questionne dans cet ouvrage, le sérieux de la politique de régulation du secteur des médias, proclamée depuis quelques années par le régime en place. La pratique s’avère plutôt être une construction politique de la paupérisation de la presse par le système, qui redoute une presse véritablement libre et indépendante, malgré la mise en place d’un organe de régulation le CNC dont la mission ne s’apparente qu’à une parade folklorique.

L'auteur

Albert NNA NTIMBAN est Universitaire (Ph.D en sociologie politique), Chargé de Cours au Département de Sociologie à l’Université de Yaoundé I. Ses enseignements portent principalement sur la sociologie politique, la sociologie de la connaissance, l’épistémologie et la sociologie de la communication. Il est par ailleurs Président fondateur de l’Association des Professionnels des Médias du Sud (APMS), consultant en communication sociale, membre de divers laboratoires de recherche et auteur de plusieurs articles et communications scientifiques.



Détails du livre

Titre :

Le « journalisme du Hilton » au Cameroun :
Mécanismes, rationalités d’une pratique et enjeux politiques des acteurs.

Auteur : Albert NNA NTIMBAN
Editeur : Editions Cheikh Anta Diop
Collection : Collection Historiographie du Monde Contemporain
ISBN : 987-9956-657-72-8
Nombre de pages : 218
Dimensions : 23,5 X 34,5 cm
Date de publication : 09 Octobre 2019
Prix : Afrique : 20 €/ 13120F.cfa - Hors Afrique : 30 € / 19680F.cfa
Commander l’ouvrage

Livres similaires


Contactez nous

Newsletter

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités
© 2019 Edi-Cad. All Rights Reserved

Chercher un livre