Résumé

La psychosociologie se sert de sa méthodologie et de sa grille de lecture pour apporter sa contribution à la résolution de la crise qui sévit dans les régions du nord-ouest et sud-ouest du Cameroun depuis bientôt trois ans et dont la sortie est aujourd'hui un challenge. La première analyse psychosociologique de cette crise permet de poser le problème de l'incertitude et de l'imprédictibilité des cognitions, des comportements et des conduites des différents acteurs. Ce problème se comprend à quatre niveaux : l'asymétrie entre les causes et les comportements observés, le sentiment d'une privation discriminatoire, la peur de la détérioration et de la perte de l'identité anglophone et l'inadéquation entre les actes perpétrés par les insurgés et leurs réclamations et revendications. Pour comprendre ce problème, quatre études ont été simultanément menées auprès des populations de la ville de Yaoundé (âgées de 18 ans et plus, des deux sexes, appartenant aux dix régions du Cameroun). Le décryptage des résultats obtenus dévoile que différentes causes sont attribuées à la crise (chaque acteur à sa cause), les populations anglophones pensent subir une discrimination dans la gestion des affaires (politique, économique, éducative, culturelle, etc.) du Cameroun. Cette discrimination les amène à avoir peur de perdre leur identité. De même, les insurgés agissent comme une minorité active qui malheureusement exerce une influence (barbarie, meurtre, revendication, réclamation, etc.) à laquelle aucun État ne peut céder (la création d'un Etat indépendant). C'est ce qui entretient cette crise et la rend complexe. Les solutions urgentes seraient le renforcement des archétypes de l'unité nationale fondés sur le principe inviolable d’équité, l’acceptation d’un débat référendaire sur la forme de l’Etat, la promotion de la diversité culturelle et du vivre ensemble, la mise en place d'un dialogue franc et sans tabou, la transformation des représentations sociales de l'anglophonie et la valorisation de l'identité anglophone

L'auteur

Claude Désiré NOUMBISSIE est Docteur de l'Université Lumière Lyon2 (France) et Docteur de l'Université de Yaoundé1 (Cameroun). Il est Expert en Victimologie et Psycho-traumatologie (Institut Belge de Victimologie-Université Libre de Bruxelles). Il est Chargé de Cours et dispense des enseignements à l'Université de Yaoundé1, l'Université Catholique d'Afrique Centrale et plusieurs instituts supérieurs.



Détails du livre

Titre :

La crise dite « anglophone » au Cameroun :
Attribution causale, Catégorisation sociale, Identité sociale, Minorité active…

Auteur : Claude Désiré NOUMBISSIE
Editeur : Editions Cheikh Anta Diop
Collection : Collection Ingénierie Sociale et Developpement Humain
ISBN : 987-9956-657-68-6
Nombre de pages : 148
Dimensions : 24,5 X 33,5 cm
Date de publication : 05 septembre 2019
Prix : Afrique : 20 €/ 13120 F.cfa - Hors Afrique : 30 € / 19 680 F.cfa
Commander l’ouvrage

Livres similaires


Contactez nous

Newsletter

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières actualités
© 2019 Edi-Cad. All Rights Reserved

Chercher un livre